Carnet de route

le Rauflihorn

Le 03/07/2016 par NICOD Claude
Avec Régis, puisque c'était sa sortie, nous étions 4, décidé d'aller voir de plus près le Rauflihorn ( Alpes Bernoises), Lina, Julien, Régis donc et moi, au départ de Grimmialp. Le " terrain vague" qui sert de parking a la particularité de posséder un écriteau indiquant qu'une borne, de l'autre coté de la route,permet de s'acquitter du droit pour rester garer là ! C'est en faisant les fonds de poches que Régis trouve une pièce, c'est peu, mais on a que ça ! Chacun avec sa carte du parcours en main, nous voilà partis tel un groupe de scout. La montée se fait au début sur une piste carrossable,sous un soleil déjà chaud,même si les nuages cachent encore les sommets.La piste fait place à un sentier très gras lorsque nous entrons en forêt.L' arrivée dans les alpages est de toute beauté. Des fleurs de toutes les couleurs: des bleues, des jaunes, des blanches, et les rhododendrons qui commencent de fleurir . Des haltes avec lecture de carte et de paysage ponctuent la montée entre les torrents, les fermes d'altitude,les vaches, les tourbières et les sommets qui se dégagent laissant apparaitre des barres rocheuses impressionnantes. La dernière montée avant d'arriver au col de Grimmifurggi,nous oblige à traverser un grand névé . Julien s'initie à la "descente à chaussures" avec ses bâtons afin de glisser avec ses chaussures ! Pas mal réussi sur une neige réchauffée ! L'arrivée au col,( 2023m), toujours en alpage,nous offre une vue imprenable à 360°, ce qui nous met du baume au coeur pour la dernière montée sur une large arête herbeuse qui nous permet d'atteindre le sommet, 300m plus haut. Le sommet du Rauflihorn ( 2323m) est une bosse herbeuse, toujours aussi riche en fleurs, avec une vue magnifique dans toutes les directions. Le pique-nique au sommet, avec le soleil, mais un vent qui fait bien baisser la t°, est assez rapide . Faut dire que manger avec le bonnet, le blouson, la capuche et les gants par la moitié de la troupe, n'a rien d'encourageant pour une sieste postprandiale ! La descente, très raide, nous remet de suite dans le bain : arête herbeuse avec une pente à 35° ! On entend siffler des marmottes, mais aucune en vue.Le sentier se poursuit avec d'un côté des barres rocheuses découpées qui retiennent encore des corniches de neige, et de l'autre côté des pentes herbeuses très inclinées.D'autres névés à passer, mais trop dangereux pour se risquer à une "descente en chaussures" droit dans la pente .Toujours ce paysage très ouvert, bien que nous soyons entourés par les montagnes. Arrivée dans la vallée,il nous faut suivre une pte route entre pâturages et jolies fermes typiques, entre petite laiterie, où le fromager s'active, et étables décorées de nombreuses cloches de vache de concours. Même le passage obligé par cette pte route est bucolique. Nous nous accordons une pause gouter, dans l'herbe, à l'ombre, avant la dernière ligne droite et l'arrivée au parking. En résumé,superbe rando ensoleillée, dans un endroit qui donne envie d'y retourner ! Merci au groupe que nous étions pour cette journée sympathique, et surtout , merci à Régis, pour nous avoir prit en charge du lever du jour et presque jusqu'au coucher de soleil ... A bientôt pour de nouvelles aventures.






CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE MONTBELIARD
2 RUE ETIENNE OEHMICHEN
25200  MONTBELIARD
Contactez-nous
Tél. 06 85 14 06 17
Permanences :
Jeudi de 18h30 à 19h30
Activités du club
Agenda