Carnet de route

Retour sur le camp d'été

Sortie :  Camp d'été du 22/07/2017

Le 02/09/2017 par Stéphanie

Cette année le camp d’été s’est déroulé du 22 juillet au 5 août dans les Hautes Pyrénées à proximité du cirque de Gavarnie. Un prolongement jusqu’au 7 a permis à certains de sortir piolet et crampons pour faire l’ascension du plus haut sommet du massif :  le Grand Vignemale (3298 mètres).

Nous avons établi le camp de base au camping « Le Mousca » (probablement la traduction de mouche vu l’extraordinaire concentration de ces charmantes bestioles qui nous ont tenu compagnie !!) à Gèdre, autour du vitabri mis à disposition et aménagé par le comité départemental de Haute Saône afin de nous retrouver pour les repas, la préparation des sorties, les échanges divers et variés et de nous abriter en cas de mauvais temps.

Au total, c’est 15 cafistes issus des clubs des Vosges-Saônoises, Vesoul, Montbéliard, Belfort et Lons-Le-Saunier qui se sont côtoyés.

Pour ma part, arrivée le dimanche soir, j’ai commencé le lundi en intégrant le groupe déjà en place pour une « petite balade » dans le cirque d’Estaubé au départ du barrage des Gloriettes (1716m). Ce n’était pas rien tout de même ! Montée escarpée, humide et bien ventée jusqu’au refuge de Tuquerouye (2600m), et au retour pour profiter de la réaparition du soleil, « petit » détour à la cascade du Pla d'Ailhet. Le tout accompagné des marmottes (jamais vu autant), des vautours et d’un isard venu nous narguer sur un névé !

Le lendemain, direction le même barrage mais cette fois-ci en vélo depuis le camping pour une vingtaine de kilomètres et 1200m de dénivelé, dur-dur !! Montée sur route, trop concentrée pour ne pas descendre du vélo avant d’arriver au but (j’y arriverai ! j’y arriverai !!!), je n’ai pas vu grand-chose d’autre que mon compteur et la vitesse instantanée en baisse constante… j’aurais bien aimé avoir quelques plateaux de plus !! Pour la descente en revanche, j’ai bien profité, en trois partie : la 1ère sur le vélo en balcon au milieu des alpages, puis en forêt à pied sur un chemin très très technique (trop pour moi), glissant, pentu et caillouteux, et enfin de nouveau sur le vélo sur la dernière portion le long du gave (c’est comme ça qu’ils nomment les cours d’eau) de Héas. Une bien belle sortie !

Du mardi au samedi, les premiers arrivés nous avaient concocté une randonnée itinérante dans le parc de Néouvielle :

  • Premier jour : départ du parking du Tournaboup (1400m), montée à la cabane d’Aygues Cluses (2000m) qui aurait dû être notre hébergement pour la nuit mais qui s’est transformé en bivouac (mon premier en montagne), l’odeur de vieux bouc étant trop tenace à l’intérieur :D. Aller-retour au Pic d’Aygues Cluses (2620m) qui nous a donné un aperçu sur les magnifiques paysages que nous allions traverser le lendemain. Baignade dans le lac et ses eaux glaciales, ça fait circuler le sang paraît-il J Petit déjeuner en compagnie des moustiques et des ânes qui auraient bien aimé le partager.
  • Deuxième jour : direction le refuge de l’Oule (1820m) en passant par le col et le pic de Madamète (2657m), les lacs d’Aumar et d’Aubert avec vue sur le pic de Néouvielle (3091m), les Laquettes, le lac d’Orédon, le col d’Estaudou (2260m) et le lac de l’Oule en faisant le grand tour car le raccourci était fermé pour travaux… Arrivés de justesse ½ heure avant l’heure du repas, certains ont choisi la douche, d’autres la bière J.
  • Troisième jour : des lacs partout, un col et un pic : de Bastanet (2700m) avec magnifique vue à 360°. Arrivée au refuge (CAF) de Campana de Cloutou (2200m) dans l’après-midi, petite bière pour la récupération, baignade avec les petits poissons nettoyeurs de pieds dans une eau à 12° (dixit le gardien), sieste, repas très copieux et balade digestive oblige !
  • Quatrième jour : retour au parking en retrouvant un bout du chemin du premier jour. Toujours aussi beau, un vrai régal !

Dimanche matin, le temps étant à la pluie, nous nous sommes retranchés dans la belle salle d’escalade et tout en hauteur de Gèdre, et en fin d’après-midi, les nuages s’étant levés nous en avons profité pour aller randonner au col du Pourteillou (2238m).

Lundi, découverte du fameux cirque de Gavarnie et de son impressionnante cascade. Cela vaut le détour, même s’il ne sera pas mon préféré par rapport à ceux d’Estaubé et de Troumouse (trop encaissé, caillouteux et beaucoup trop touristique).

Mardi, randonnée au cirque de Troumouse, mon préféré, le plus grandiose des trois, et le moins fréquenté.

Mercredi, retour au cirque d’Estaubé, pour rejoindre cette fois le col Port Neuf de Pinède (2466m) que nous avions repéré la première fois. Toujours aussi beau !

Jeudi direction le Taillon (3144 m) depuis le col des Tentes (2200m). Superbe randonnée tout d’abord en balcon au milieu des cailloux et des moutons, avant d’attaquer la longue montée débutant par la traversée d’une très jolie cascade, puis passant par le refuge des Sarradets (2500m) depuis lequel nous avons pu apercevoir un bout de la cascade du cirque de Gavarnie. Ensuite, encore un peu de dénivelé pour arriver à la Brèche de Roland (2800m) et découvrir le magnifique panorama sur l’Espagne. Pause pique-nique accompagnée par les chants d’un groupe installé en amont et amplifiés par la résonnance de la paroi ! Dernière ligne droite, et arrivée au sommet, vue dégagée à 360° avec aperçu sur le Vignemale, notre objectif pour la fin du séjour.

Vendredi, repos : tourisme à Luz-Saint-Sauveur le matin, et grimpe au-dessus de Gèdre en fin d’après-midi.

Samedi, via feratta le matin et grande voie l’après-midi. Les edelweiss ont enfin montré le bout de leur nez !! On n’y croyait plus…

Dimanche, repos (pour de vrai), pour être en forme pour l’ascension du lendemain : le Vignemale. Comme il y avait un peu de route, nous avons préféré partir le soir pour dormir sur place, et c’est bien tombé car c’était la pleine lune et le ciel était dégagé ! Réveil à 3h pour un départ à 4. Retour au parking à 16h. Très belle course mixte avec traversée de glacier et un peu d’escalade juste avant d’atteindre le sommet. Clôture du séjour en beauté !!

Plus de photos ici.







CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE MONTBELIARD
2 RUE ETIENNE OEHMICHEN
25200  MONTBELIARD
Permanences :
Jeudi de 18h30 à 19h30
Activités du club
Agenda